Le verger, la quintessence de la permaculture

Publié le : 07/02/2018 15:55:09
Catégories : permaculture

Les arbres constituent des éléments inhérents à tous système agricole ou vivrier inspiré de la permaculture. Ce sont des plantes vivaces par excellence puisqu’un arbre vit de plusieurs dizaines d’années (le cas d’un pêcher entretenu par un humain) à plusieurs siècles (des chênes et des châtaigniers vivent plus de 1000 ans).

La permaculture – « culture de la permanence » – vise à favoriser les plantes vivaces puisqu’elles sont installées dans un écosystème et qu’elles sont productives sur une longue période. La plupart de nos aliments, notamment  les céréales que nous mangeons ainsi que la plupart des légumes, sont issus de plantes annuelles, qu’il faut ressemer chaque année, nécessitant un important travail humain et également une forte utilisation de ressources fossiles.

Les arbres ont un système racinaire beaucoup plus développé que les plantes annuelles et sont donc beaucoup plus indépendants de l’humain que nos fragiles légumes

 

Les arbres permettent d’incarner de nombreux principes de permaculture tels que : 

faire avec la nature et non contre elle : les arbres s’installent naturellement sur une terre laissée à la nature dans la plupart des biotopes présents en France. C’est comme cela que les forêts grandissent et que la nature maximise la production de la vie dans la plupart des plaines et vallées. Seuls dans les milieux hydro-morphes (marais) ou dans les milieux de haute altitude (au-dessus de 1800 m) ne conduisent pas à l’installation d’une forêt.

Plutôt que de lutter contre l’installation naturelle des arbres, en permaculture nous  implantons ceux qui nous intéressent, nous plantons donc des arbres apportant de la nourriture pour les humains, et également des arbres fixateurs d’azote qui deviendront un bon fourrage pour les animaux.

le moindre effort pour le plus grand changement : de par leur système racinaire qui peut atteindre plusieurs mètres de profondeur, les arbres n’ont besoin d’arrosage complémentaire aux pluies que les premières années de leur vie, certains s’en passent même complètement. Le choix de variétés permet de retenir des arbres qui résistent mieux aux maladies et ravageurs. On obtient donc une belle récolte en plantant des arbres sans exiger d’effort aussi important que la plupart des plantes annuelles.

capter et stocker l’énergie : les arbres sont de formidables panneaux solaires qui captent avec une grande efficacité l’énergie du soleil : les feuilles occupent l’espace et captent un grand pourcentage des rayons lumineux pour lancer cette formidable machine qu’est la photosynthèse.

Un des objectifs de la permaculture est d’établir un écosystème équilibré répondant aux besoins humains et fonctionnant avec la moindre maintenance possible.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)